la capsule, cuisine mobile de quartier

capsule 1:2

capsule fermée

illustration-03

capsule déployée

Sur l'invitation du Bruit du frigo, nous avons conçu la capsule, un outil collectif de cuisine nomade créé à l'occasion de la Grand Rue et destiné à différents acteurs du quartier Belcier Carle Vernet. Elle a été élaborée en collaboration avec deux d'entre eux : le centre d'animation Bordeaux Sud et l'association Astrolabe. La capsule abrite le minimum nécessaire à la cuisine de rue tout en offrant un maximum de support pour cuisiner. Les différents panneaux qui constituent les parois de la cuisine peuvent être déployés et agencés selon différentes configurations en fonction de l'utilité souhaitée : préparation, dégustation, atelier, banquet. La capsule a été conçue autour d'un élément de cuisson central : le four à bois. Cette contrainte doit être envisagée comme une source d'inspiration et le support à l'expérimentation. Ainsi pendant le temps de la Grand Rue, plusieurs repas seront programmés dans différents lieux du quartier. Ces repas impliqueront des chefs bordelais amenés à préparer avec des habitants du quartier un repas pour plusieurs personnes.

en collaboration avec Fil de Faire, atelier chantier d'insertion

parclab, outil de médiation

parclab 1/3

parclab 2/3

Il s'agit d'un projet de réflexion, consacré, de 2013 à 2014, à l'élaboration d'une charte intercommunale de la gestion et des usages du parc des coteaux. Il a été commandé par le Grand Projet des Villes (Bassens, Lormont, Cenon, Floirac) en collaboration étroite avec les responsables des services Environnement des différentes collectivités du parc des coteaux. Notre travail a consisté à accompagner les différents acteurs du projet dans leurs réflexions. L'objectif était de valoriser la dynamique mise en œuvre et de faire appel à l'intelligence collective en mettant en place un processus progressif, réflexif, créatif et expérimental afin de faire émerger des réponses pertinentes aux problématiques des 4 collectivités impliquées. Nous produisions les outils graphiques permettant de synthétiser les idées échangées lors des rencontres et des ateliers. L'équipe se composait d'Alpage (paysagistes), Thomas Saint-Upéry (photographe) et Nous Sommes.

le rucher, station de travail apicole

rucher 1:4

maquette d'étude

rucher 2:4

dessin du principe

le rucher 3:4

rucher fermé

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

rucher ouvert

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

situation dans le bois

Le rucher est une station de travail apicole réalisé pour l'association de ruchers partagés installée au sein du Bois de l'hippodrome au Bouscat. Il a été réalisé à partir d'un rack industriel adapté. Sa forme s’apparente à un instrument agricole, compact et blanc. Il fonctionne comme un laboratoire de terrain, un camp comparable à celui des archéologues et des entomologues, un lieu de stockage, d’étude attentive et de production. Il entend réévaluer la portée expérimentale de l’activité apicole. Bien que l’atelier ne soit utilisé que quelques jours par an, il doit permettre d’accommoder les différentes activités liées à la production apicole. L’atelier occupe une emprise au sol minimum qui s’altère au grès des activités par le déploiement des auvents, des rideaux de protection et des différents équipements intégrés. Cet usage souple privilégie un rapport simple et proche de la nature environnante.

en collaboration avec Cédric Couturier

signes, exposition

signes 1:4

signes-2

signes-3

signes-4

signes-5

signes-6

01

Signes est une mini exposition réalisé pour arc en rêve centre d'architecture constituée de 5 affiches au format A1 décrivant 5 situations relevées à travers le monde. Les crises actuelles ne nous incitent pas à considérer le futur avec optimisme. Pourtant, cette situation est une source potentielle de créativité. Elle conduit certains architectes, designers, chercheurs et habitants à reconsidérer leurs pratiques, à porter un regard critique sur leur environnement et à inventer des processus réactifs. Les affiches imprimées en 1000 exemplaires sont laissées en libre-service.

#1 Metro cable, un téléphérique urbain ! urban think tank, Caracas
#2 Sawada mansion, un immeuble village ! M. et Mme Sawada, Koshi
#3 Hegemonietempel, une maison légère, démontable, transportable ! Christian von Borries et Vera Tollmann, Berlin
#4 Lent space, un espace public transitoire ! interboro & partners, New York
#5 Push-Pull, Insectes, plantes, sols ! Pr. Zeyaur Kahn, Nairobi

textes Félix Mulle

itinérances, exploration urbaine et cartographie

itinerance 3:4

pont cyclable, Pessac

itinerance 2:4

centre de tri des déchets, Bègles

itinerance 1:4

vers le Médoc, cartographie

carnet métropolitain : itinérance autour de Bordeaux, est un ouvrage conçu par arc en rêve centre d'architecture. Le guide propose 14 parcours invitant à la découverte des territoires de l’agglomération Bordelaise. Nous avons pour cet ouvrage mené un travail d’exploration et de repérage autour des périphéries bordelaises, à la recherche de situations particulières qui caractérisent ce territoire. Les ambiances, les monuments insolites et les pratiques singulières que nous avons rencontrés sont traduits à travers des cartographies et des commentaires qui accompagnent le visiteur au fil des parcours.

photos Sara Meunier

BikeBQ, prototype de cuisine nomade

BikeBQ 1:4

schéma de fonctionnement

BikeBQ 2/4

film

BikeBQ 3:4

Le BikeBQ a été créé dans le cadre d'Imaginer Maintenant, un évènement nationale en faveur de la jeune création coordonné par le CAPC musée d'art contemporain. Hybride d’un vélo, d’un barbecue et d’une table de pique nique, le BikeBQ est une interface ambulante qui questionne les réalités de la cuisine nomade. Au cours de ses déambulations, il exploite occasionnellement l’environnement qui l’entoure : un mobilier type banc devient l’assise pour se restaurer, les arbres des parasols et l’éclairage public d’un lampadaire celui de ce restaurant instantané. À l'instar des restaurants de barbecue coréen, le client est amené à cuire lui même sa nourriture. Ce moment convivial est le prétexte pour échanger autour de sujets aussi divers que la mobilité, la ville, la cuisine et ceux qui la font ...

en collaboration avec Cédric Couturier

film par Claude Moussoki

architecture à emporter, guide infini des cuisines nomades

architecture à emporter 2/4

crêperie leader price

architecture à emporter 4:4

churros bricolage

architecture à emporter 1/4

relevé des cuisines nomades

architecture-à-emporter 3:4

inventaire des cuisines nomades

architecture-à-emporter-4

la ville des cuisines nomades

Entre mars et juin 2010, nous sommes partis à la recherche des cuisines nomades de l’agglomération bordelaise. De ces recherche-safari dans les aires périphériques de l’agglomération en résulte un guide : architecture à emporter, guide infini des cuisines nomades, un catalogue non exhaustif rassemblant une vingtaine de structures de restaurations ambulantes. Il entend réévaluer la portée exotique de leur ordinaire et saluer le courage et l'obstination des forains du périphérique. Contrairement aux guides culinaires, les étoiles sont ici laissée à noircir.

lien vers mini site

architectures anecdotiques, optimisme de la ville route, diplôme

ville route 1:4

inventaire des architectures anecdotiques

ville route 2:4

maquette de l'hôtel éclaté

Le travail de diplôme s’appuie sur l’étude attentive d’une radiale reliant Bordeaux à Talence. Cette route est un canal de transit quotidien entre Bordeaux et sa périphérie. Tout au long de la journée et de manière croissante à certaines heures, un flux continu de véhicules achemine travailleurs, étudiants, pèlerins, personnes du voyages, ... Le paysage généré par cette route n’est pas considéré comme de la "ville". Il peut être vu comme un nouveau vernaculaire, un paysage résultant. L’étude de cette route s’est attachée à regarder dans le détail ses abords. 21 anecdotes bâties ont ainsi put être inventoriées. Elles rendent compte de la capacité d’invention face à ce milieu. De cette étude, plusieurs scénarios, s’appuyant sur les stratégies observée, ont été développés, comme notamment «l’hôtel éclaté».